Belle année 2020 !!! ✨

L’an dernier je participais au Graphic New Year, cette année j’ai décidé de participer au challenge des @entrepreneuses_creatives ! Tout le mois de janvier, chaque jour, vous en apprendrez plus sur moi et sur Créa’Chouette.

J’ai changé certaines thématiques car elles n’étaient pas adaptées à mon business (par exemple « Fournisseurs » et « Localisation »), en reprenant certains thèmes de l’an dernier en remplacement 😉

C’est partiiiii ✨

1 • Que signifie "Entreprendre" pour moi ?

Pour moi, entreprendre, c’est sortir de sa zone de confort, se dépasser et se renouveler sans cesse. C’est se découvrir sous un nouvel angle, apprendre à se connaître davantage et se remettre continuellement en question pour s’expandre, progresser, se réaligner. Être une entrepreneuse c’est avoir de la détermination, de l’ambition, du courage et parfois des moments de faiblesse (car tout n’est pas tout beau, tout rose, bien évidemment). C’est tirer des leçons de nos erreurs, mettre en avant nos forces.
Je me considère comme étant une entrepreneuse empathique et intuitive. Et je sais que Créa’Chouette m’a permis d’évoluer (et me le permet toujours) bien plus que je ne l’aurais pu en, par exemple, continuant mes études. .

2 • Mon rapport à la créativité

Je suis créative, bien évidemment car je suis tout d’abord graphiste. J’ai un infini attrait pour les arts visuels, et depuis toujours j’ai une mémoire visuelle (vous savez, être étudiante, avoir 76 stabilo différents et avoir l’impression que ses fiches de révision sont une œuvre contemporaine à elles seules). Je trouve donc ma créativité dans ce qui est visuel. 😉

Mais, je suis également créative sous d’autres aspects… Tout d’abord, je suis passionnée de photographie. J’adore prendre des photos, les retoucher, me les approprier. Je chante également, j’adore infiniment la musique (j’ai appris à faire de la guitare mais de toute évidence, ma voix reste l’instrument avec lequel je suis le plus à l’aise). Je dessine (moins qu’avant mais ça m’arrive), j’écris, je lis énormément… ✨

Par le passé, avant Créa’Chouette, j’avais beaucoup de mal avec mon trop plein de créativité et mon côté « multi-passionnée ». Je ne savais pas comment l’exprimer, le mettre à profit concrètement, l’assumer pleinement. Créa’Chouette a été une profonde libération pour moi, l’occasion d’être créative à 100 % sans jamais me brider.. !

3 • Mes rêves d'enfant

Petite, j’ai voulu faire tout un tas de métiers. Vétérinaire équin, peintre, écrivaine, psychologue, documentaliste ou bibliothécaire, infographiste… Au final, tous ces métiers mis côte à côte soulèvent de la créativité, de la curiosité ou de l’empathie. Trois valeurs fortes que j’ai aujourd’hui dans mon métier de graphiste !

4 • Mon savoir-faire

Je suis spécialisée dans la création d’identités visuelles magnétiques et alignées à vous et à votre entreprise. À l’heure actuelle, je propose un pack complet d’identité visuelle et d’autres offres « sur-mesure » (cartes de visite, flyers, sites web, e-book, etc). Mais il est important que vous le sachiez : en mars, tout ça va changer. Je vais me consacrer uniquement à l’identité visuelle, ma spécialisation, ce que j’aime le plus faire ! Je ferai bien sûr toujours des cartes de visites et autres supports de communication, mais uniquement avec les clientes avec qui j’ai eu la chance de travailler sur leur identité visuelle, plus des clientes « one shot ». Du coup, mon pack Envol va changer, se perfectionner, et la façon dont j’accompagne mes clientes aussi. En plus, vous le savez, ma Formation Éclosion se prépare… 😉

Si vous ne l’avez pas suivi en story, je vous invite à vous rendre sur le questionnaire dans ma bio, où j’explique l’essence de cette formation (si vous pouvez prendre 5 petites minutes pour y répondre également, cela me serait d’une aide infinie !). 💛

5 • Comment a débuté Créa'Chouette ?

Dès mes 10 ans, je disais que je voulais être « infographiste ». Comme beaucoup le savent, ce rêve ne m’a jamais quittée, et me voici aujourd’hui graphiste ! Oui, mais pourquoi est-ce arrivé à ce moment-là, à mes 21 ans ? Pourquoi pas plus tard ?

Lorsque j’ai terminé ma licence, j’ai postulé dans une faculté de design pour un Master public, à Montauban. Je n’ai pas été retenue, pas même admise pour passer les tests. Je pense encore aujourd’hui qu’il y a eu un souci dans mon dossier (l’administration et la faculté ont fait les morts malgré que je sois allée sur place, je n’avais pas reçu d’accusé de réception de mon dossier tandis que mon chéri, qui lui a été admis, si…). Au tout début, ça a été horrible. J’avais prévu d’au moins continuer mes études jusqu’au Master : j’adorais ça, j’adorais apprendre, acquérir de nouvelles connaissances, les tester… Ça a remis beaucoup de choses en question.

En parallèle, j’avais déjà prévu depuis 6 mois de lancer mon entreprise quand je ferais mon Master. Au final, il y a eu l’entreprise, sans le Master : car j’ai décidé de quand même lancer Créa’Chouette, études ou pas ! ✨

Je pense que ce passage de ma vie prouve extrêmement bien que les synchronicités existent, que « rien n’arrive par hasard ». Aujourd’hui, je ne me vois pas reprendre les études. Créa’Chouette me comble de bonheur, mes clientes aussi, les projets sur lesquels je travaille sont fantastiques et je n’aurais ni l’envie, ni le temps pour des études. 😀

6 • Pourquoi le nom de marque "Créa'Chouette" ?

Dès le départ, lorsque j’ai commencé à réfléchir à la création de mon entreprise, je savais que je voulais que la chouette ressorte dans son nom. Pourquoi la chouette ? Car elle est mon principal animal totem, car tous ceux qui me connaissent savent combien elle compte pour moi. Symboliquement, elle peut voir ce que beaucoup ne voient pas, elle est dans le détail, dans la spiritualité, elle est messagère et guide.

Je voulais également que mon côté graphiste ressorte dans mon nom d’entreprise… J’ai alors fait un très long brainstorming avec mon chéri (qui m’a toujours soutenue dans cette aventure !). Après quelques minutes, il m’a sorti, tout naturellement : « Et Créa’Chouette ? T’en penses quoi ? ». Ça a été comme une évidence quand il a dit ça : ça sonnait bien, c’était facilement mémorisable, il y avait à la fois la création et la chouette dans le même nom… Et beaucoup le trouvent drôle (prenant « chouette » dans le sens « c’est chouette ! »). 😀

Voici donc l’histoire du nom de mon entreprise, Créa’Chouette. Je suis ravie car je ne m’en lasse pas, alors qu’habituellement j’aime le changement… Il est donc toujours parfaitement aligné à mes valeurs, à mon entreprise, et à moi !

7 • L'identité visuelle de Créa'Chouette

Bon. Vous m’attendez au tournant pour ce thème aujourd’hui. Vous savez bien évidemment que oui, j’ai une identité visuelle… Que j’ai créée seule, étant graphiste. (Si si, je vous jure !)

Figurez-vous que j’ai énormément, ééééénoooorméééément tâtonné pour cette identité visuelle (qui me comble aujourd’hui et avec laquelle je me sens parfaitement alignée !). Durant ma première année d’activité, je n’ai eu de cesse de renouveler, puis peaufiner, réajuster mon identité visuelle. Car oui, une identité visuelle, ça évolue avec vous. L’identité visuelle évolue avec notre énergie et avec l’énergie de notre entreprise, et c’est bien normal… ! 😉

Vous avez compris pourquoi mon logo représente une chouette. Aviez-vous également remarqué que ses ailes forment un croissant de lune ? Ça, c’est pour mon côté spirituel qui, si vous me connaissez, est très présent chez moi. Pour le fait que je m’adapte beaucoup au cycle lunaire pour travailler également. Une branche de laurier est dessinée entre les ailes de la chouette : elle représente mon amour de la beauté des végétaux, mais symbolise aussi la victoire et la paix (quelque chose de très positif pour moi). Côté couleurs et typographie, on est sur quelque chose d’automnal et floral, mais surtout de chaleureux, délicat et élégant. Ce sont des éléments qui me tiennent énormément à cœur !

8 • Ma différence

Je ne sais pas si l’on peut parler de différence, je préfère parler de « valeur ajoutée » car il y a forcément d’autres graphistes qui partagent au moins l’une de mes valeurs. Tout d’abord, je ne suis pas une graphiste « exécutante »… Je suis une guide, une conseillère, et la notion d’échange et de partage est vitale pour moi. Je suis également extrêmement empathique tout en étant transparente. ✨

J’ai beaucoup d’énergie, alors c’est avec plaisir que je la communique avec mes clientes. Enfin, je suis une personne très spirituelle ; je travaille beaucoup à l’intuition, au feeling comme on dit ! Je prône le fait qu’une identité visuelle alignée à soi et à son entreprise est in-dis-pen-sable et mes pensées vont souvent à contre-courant de ce que les célèbres blogs de design prônent, et c’est très bien ainsi. J’aime ouvrir les esprits, permettre aux entrepreneuses d’exprimer leur créativité, de contribuer à leur projet d’identité visuelle… ☀️

9 • Mon lieu de travail


Je travaille depuis chez moi. Mon bureau (celui en photo) est un espace tout cocoon à côté de la fenêtre. Sur le mur face à moi, une reproduction d’une aquarelle de Cardabelle (chardon des Causses). À ma droite, sur l’étagère de mon bureau, j’ai mon petit autel de Sorcière ! Roses et lavande séchées, petite malle avec mes pierres, bougie, célestine sous cloche, marmite, baguette, pierres dans ma coquille St Jacques et plantes me permettent de m’apaiser et de renouer avec ma créativité s’il m’arrive de la perdre de vue. 💛

J’adore mon bureau. Le fauteuil est confortable, la fenêtre et ce qu’il se passe derrière à portée de vue… Il me représente beaucoup : créativité (des stylos de couleur et des stabilos sont souvent éparpillés dessus), fleurs, spiritualité et professionnalisme (bah oui, j’ai quand même mon ordinateur !). 😀

10 • Mes outils préférés

Vous vous en doutez, étant graphiste, mes outils sont surtout numériques. Et j’en ai énormément ! Côté facturation, j’utilise Freebe. Pour mon quotidien, les petites listes, j’utilise le merveilleux Todoist. J’ai également grand usage des banques d’images, de Freepik ponctuellement… Pour programmer mes publications de réseaux sociaux, j’utilise Hootsuite (et vais bientôt me pencher sur Tailwind). Et bien sûr, la suite Adobe est ma meilleure amie (Lightroom, Photoshop, InDesign et Illustrator) ! 💛

Côté matériel pur et dur, j’ai un ordinateur fixe monté avec soin par mon frangin qui excelle en informatique. J’ai deux écrans (vive le dual screen !!) : l’un est parfaitement calibré (le rendu des couleurs est le même qu’à l’impression) et l’autre non… Pourquoi ? Parce que je sais que beaucoup de mes clientes ont un écran non calibré, j’aime donc beaucoup voir ce qu’elles peuvent voir lorsque le rendu des couleurs n’est pas fiable ! 😀

Et enfin, mon téléphone portable, qui m’accompagne tout autant que mon ordinateur ! 📱

11 • Ma spécialité

N’étant pas créatrice main, je vais parler ici de l’identité visuelle qui est ma spécialisation. L’identité visuelle est arrivée tout naturellement à moi. Tout d’abord, j’ai toujours eu, dès le départ, beaucoup plus de demandes d’identités visuelles que d’autres types de projets. Et j’ai très rapidement, après un superbe coaching avec la merveilleuse Laurie Audibert (@laurieaudibert_coaching) en janvier 2019, identifié que j’étais « faite » pour ça. Aider les autres à exprimer qui ils sont et ce qu’ils font, ça a toujours été ce que je savais faire de mieux, c’est même je pense ma mission de vie… Et aujourd’hui, je le fais avec Créa’Chouette : j’aide les entrepreneuses à exprimer qui elles sont, ce qu’elles font, à travers la création de leur identité visuelle ! ✨

12 • Mon organisation

Pour mon agenda, je suis passée depuis peu au papier. J’ai un superbe agenda semainier d’Oberthur, au design de Créa’Chouette (fleurs et couleur marron) et à la texture toute douce. Mais je le combine aussi avec Google Agenda qui est quand même bien pratique pour ses rappels par notification ! Pour le moment, j’essaie de prendre en main mon agenda papier (j’étais jusque là sur Todoist et Google Agenda, exclusivement, pour mon planning). Je suis très pointilleuse, alors je ne suis pas encore satisfaite du choix des couleurs que j’ai fait (j’adoooore les stabilos, les feutres de couleurs, mais du coup comme j’en ai beaucoup (trop) je galère à choisir…). 😅

13. Mes clientes

Je travaille avec les entrepreneuses du mieux-être et de la création. Pourquoi des femmes ? Parce que j’ai beaucoup plus d’affinités avec elles ; néanmoins, je ne dirai jamais non pour travailler avec un homme qui partage ma sensibilité et ma vision de l’identité visuelle. Les domaines du mieux-être et de la création sont ceux que j’affectionne le plus… Je ne suis pas très à l’aise avec, par exemple, la restauration (pour que vous voyiez ce que je veux dire). En revanche, ces deux « cibles » englobent énormément de professions ! 😉

Le mieux-être peut être physique, émotionnel, psychologique, humain, animal, spirituel… La création peut être également manuelle, intellectuelle… En fait, ce qui compte le plus pour moi, c’est le feeling que j’ai avec mes clientes, le fait que l’on partage une même vision sur certains points qui me sont primordiaux, que nous soyons « en phase » pour que je puisse leur créer l’identité visuelle la plus alignée à elles et à leur entreprise possible. ☀️

14. Mes partenaires

Je travaille avec quelques partenaires.

Actuellement, Laurie Audibert (@laurieaudibert_coaching), coach holistique pour entrepreneuses spirituelles, est l’une d’entre elles. Lorsqu’une femme vient à moi avec des questions sur son entreprise, ne semble pas alignée à celle-ci, est perdue… Je lui recommande immédiatement Laurie. 💛

J’ai décidé de m’entourer d’une super équipe de partenaires graphistes, illustratrices, créatrices de sites web qui me permettent de leur déléguer les projets que je ne suis pas en mesure de mener. .
Nous voilà déjà une quinzaine à avoir rejoint la Team Créa’Chouette (l’une de mes partenaires a dit qu’elles étaient des bébés chouettes, j’ai trouvé ça adorable alors je pose ça là 💛). J’ai confiance en toutes mes partenaires et j’ai à cœur de garder contact avec elles, de tisser une relation d’entraide, de partage et de bienveillance. Beaucoup d’entre elles m’ont dit « Seule on va plus vite, ensemble on va plus loin », et je suis totalement d’accord avec cette vision des choses !

15. Mon compagnon

Aujourd’hui, je voulais vous parler de mon plus grand soutien dans ma vie entrepreneuriale. Il s’agit, sans hésitation aucune, de mon chéri. Il a toujours été le premier à me motiver, à me donner de l’élan, à me remonter le moral pendant les coups de mou, à m’alléger lorsque j’ai beaucoup de travail (par exemple, lorsqu’il le peut et que je suis submergée de travail, il s’occupe de la maison et des animaux). ✨

Sans lui, je ne sais même pas si en réalité Créa’Chouette pourrait s’expandre comme elle le fait… Il me soutient sur tous les plans et m’est toujours d’une très grande aide lorsque j’ai besoin de conseils. Dans Créa’Chouette, il y a un peu de lui ; il me donne beaucoup d’idées, me fait part de réflexions qui font sens. 💛

Je sais que j’ai énormément de chance de l’avoir à mes côtés, que certaines ont malheureusement parfois un compagnon bien moins dans le soutien… Et figurez-vous qu’en ce moment, il lance son entreprise de motion design en parallèle de ses études. Du coup, c’est à mon tour de lui rendre la pareille !! ☀️ Bientôt, je vais vous présenter un nouveau partenaire de Créa’Chouette… 😉

16 • Mes saisons préférées

J’ai deux saisons préférées. L’automne, pour ses couleurs, pour la température douce, la lumière du soleil qui est, je trouve, davantage chaleureuse que durant les autres saisons. L’automne car c’est la saison qui me représente (il n’y a qu’à voir mes couleurs et la façon dont je m’habille). Connaissant mon profil Méta (je vous invite à découvrir Flora Douville si ne voyez pas ce que c’est), je sais également que je suis Automne.

Mais j’adore également profondément l’été ! La chaleur ne me dérange pas outre mesure, ayant toujours vécu dans le sud de la France (Marseille, puis Béziers, et maintenant Montauban). J’adore l’été car l’univers semble en joie, car je peux me mettre en robe sans avoir la grosse flemmasse d’enfiler des collants et du coup me rabattre sur un jean, car la lumière du soleil est extrêmement vive et mon cœur toujours en joie à cette période de l’année. ☀️

Du coup, alors qu’en hiver je suis plutôt au ralenti et que le printemps m’éveille concernant mon entreprise, en été et en automne je suis à fond les ballons, avec une positivité qui déborde. 😀

17 • Ma communication

Pour me faire connaître, ce sont les réseaux sociaux qui m’ont aidée. Puis le bouche à oreille ! Je communique autour de mon entreprise via Facebook et Instagram (et vais bientôt revenir sur Pinterest). Le site de Créa’Chouette est également en première page Google des résultats de recherche pour « Graphiste Montauban » (du coup j’ai parfois des demandes venant des alentours !). Le plus important, c’est que j’essaie toujours de communiquer de manière authentique et transparente. Je fais tout pour apporter beaucoup de valeur à ma communauté, beaucoup de conseils, de bienveillance. J’ai à cœur d’échanger avec chacune d’entre vous et je pense que cela fait partie des choses qui font que j’ai la chance d’avoir une super communauté engagée !! 🙂

18 • Mes apprentissages

Depuis que je me suis lancée, j’ai appris à être patiente. À être très organisée, et à faire le maximum pour m’enlever de la charge mentale (sinon, le burn out guette). J’ai appris à me remettre en question continuellement, à revoir ce que je prenais pour acquis, à me relever et réessayer encore quand quelque chose ne se passait pas comme prévu… Et j’ai aussi appris à investir pour évoluer et franchir de nouveaux paliers ! ✨

Dans deux jours, la Masterclass Reine d’Elodie d’@objectif.lune.coaching va démarrer, et je fais partie de l’une des Reines. Un investissement qui, je le sens, va être très transformateur pour moi puisque je suis consciente des blocages et croyances liés à l’argent que je vis… J’ai extrêmement, extrêmement hâte. Ce genre de rencontres, d’apprentissages ne serait pas possible sans Créa’Chouette. 💛

19 • Mes sources d'inspiration

Quand j’ai une panne d’inspiration, j’ai beaucoup de façons de m’y reconnecter.

Tout d’abord, me balader dans la nature, prendre l’air et déconnecter de ce sur quoi je « bloque » m’aide énormément. Il m’arrive aussi de tirer mes cartes oracle pour y voir plus clair, ou d’ouvrir une page au hasard de mon dictionnaire des symboliques pour avancer sur un projet… J’échange également énormément avec mes proches ; mes amis et mon compagnon, lorsque je me sens vraiment dans une impasse. Ils m’aident à voir de nouvelles perspectives. 😀

20 • Animaux totem

Si j’étais un animal, figurez-vous que je serais une chouette. Ou bien un cerf. Ou bien un loup. 💛
La chouette car elle vole et que j’ai toujours rêvé de voler (bon, je vais pas tout vous ré-expliquer car vous avez compris combien je l’aime je pense, sinon je vous invite à lire ma publication du 6 janvier « Nom de marque »). Le cerf car il est noble, car il vit en forêt et qu’il est ancré. Le loup pour son esprit de meute, sa liberté.

Je pense que ces trois animaux totem qui m’accompagnent depuis une dizaine d’années me représentent bien dans le cadre de mon entreprise… La chouette, tout comme moi, voit les détails qui peuvent vous échapper et me permet de tirer les petits détails qui changent tout de votre identité visuelle. Elle vous guide. Le cerf représente la loyauté, la confiance : j’instaure toujours une relation de confiance entre mes clientes et moi. Et le loup car j’ai quand même une forte valeur de liberté que je tiens à conserver dans mon entreprise : mes clientes ont bien compris que m’appeler à 23h, ça ne marche pas avec moi 🙂 Mais aussi pour son côté meute : solitaire, certes, mais tout de même entouré, loyal. ✨

21 • Être une femme

Comme vous le savez, j’ai choisi de travailler avec des femmes entrepreneuses (je travaille aussi avec des hommes s’ils partagent ma sensibilité et ma vision). Généralement, je m’entends mieux avec elles, on se comprend mieux et nos visions se rejoignent (pas avec toutes bien évidemment, c’est bien normal !). Pour moi, être une femme entrepreneure, du moins en tant que graphiste, est fluide, facile, évident.

Être une femme entrepreneure qui défend les droits des femmes, c’est à mes yeux vouloir l’égalité, et non pas la supériorité par rapport aux hommes. Car le sexisme et la pression sociale existent aussi envers les hommes, j’en ai eu la preuve toute ma vie et je sais quelles répercussions cela peut avoir sur certains d’entre eux…

En clair, je pense que oui, les femmes ont encore (malheureusement) à se battre pour beaucoup trop de choses notamment dans certaines sphères de l’entrepreneuriat. La sororité s’exprime de plus en plus, les femmes se lient, se soutiennent pour l’égalité. Mais je suis aussi persuadée que les hommes sont parfois un peu trop soumis à des pressions masculines et sont, pour certains, tout autant victimes de cette société patriarcale (« sois fort », « tu dois gagner beaucoup d’argent », « ne pleure pas, t’es un homme », « il faut te battre pour gravir les échelons », et j’en passe). Je ne pouvais pas, dans ce post, parler UNIQUEMENT du fait d’être une femme, car je n’ai pas envie d’exclure les hommes. N’oublions pas que nous avons du masculin et du féminin en chacun de nous… 😉

22 • Être engagée

Bon, dans ce post, je me livre sur les sujets qui me tiennent probablement le plus à cœur (ça n’a pas forcément de lien direct avec Créa’Chouette, mais ça contribue à faire de moi qui je suis) ! 💛

Je suis une personne engagée. Engagée énormément dans la cause animale, engagée de plus en plus dans l’écologie, engagée pour l’égalité des genres. ✨

Je suis végétarienne. À mes yeux, les animaux sont des êtres à part entière qui ne sont pas « en-dessous » de nous. Dans la mesure où, avec tous les moyens et les mets qui nous sont proposés aujourd’hui, je ne suis pas obligée de manger des animaux pour vivre, alors je n’en mange pas. Je suis anti-spéciste. Un poisson ou un lion a autant de valeur qu’un chien à mes yeux, c’est ainsi, point barre. Je ne parle pas de hiérarchie des espèces, mais de valeur en tant qu’être vivant !

Côté écologie, cela fait maintenant deux ans que je fais au mieux pour faire de plus en plus de gestes, ma part du colibri. Lingettes démaquillantes et essuie-tout lavable, oriculi, vrac, achats de seconde main ou chez des créateurs, tawashi, furoshiki, shampoing et savon naturel, cosmétiques maison… bref globalement : réduction des déchets. J’ai un profond respect pour tout ce qui m’entoure : animaux, nature. 🌻

Enfin, concernant l’égalité des genres, je pense que vous l’aurez compris dans mon précédent post, je ne vais pas vous en remettre une couche 😉 Disons simplement que dans mon idéal, il y aurait une égalité homme-femme, et que nous serions vus comme des êtres à part entière, pas de manière binaire telle que « un homme » ou « une femme ».

23 • Mes réseaux

J’ai choisi de me positionner sur Instagram majoritairement car j’aime les interactions qui s’y construisent. À mes yeux, c’est le réseau le plus « humain » (du moins, de mon côté d’Instagram car je sais que ce n’est pas le cas partout) que je puisse trouver.

J’aime bien Facebook également. Enfin, j’adore aussi Pinterest, car c’est un mood board géant, et ça je suis fan ! 💛

Côté réel, je ne « réseaute » pas physiquement parlant : j’ai la chance d’avoir rencontré une graphiste montalbanaise, que je vois parfois. Par le passé, je voyais également deux autres graphistes. Mais je ne fais pas partie de coworking, je ne vais pas à des afterwork… Et ça ne me manque pas ! Car je suis sociable, mais je n’aime pas quand il y a trop de monde que je ne connais pas : cela me stresse, m’angoisse, je me renferme au lieu de discuter. Alors en l’état actuel des choses, tout me va !! 😀

24 • Mes lectures

J’ai récemment acheté le « Dictionnaire des Symboliques » de Jean Chevalier et Alain Cheerbrant, que j’aime énormément car il m’aide énormément pour mes créations d’identité visuelle et pour ma culture plus généralement. 😀

Je compte me procurer des livres sur l’identité visuelle, mais pour ne rien vous cacher je galère énormément à en trouver qui me correspondent (amies graphistes, si vous avez des titres, je suis preneuse…!). Je lis également pas mal de livres pour mon développement personnel, mais rien côté magazines (idem, si vous connaissez de chouettes magazines de graphistes…).

Enfin, je commence en ce moment le livre « La vie secrète des animaux », ça faisait longtemps que je voulais le lire et je suis ravie d’enfin l’avoir (sur ma superbe liseuse offerte par le chéri à Noël ! 😍).

25 • Packaging

Comme vous le savez, je suis sur numérique, alors je n’ai pas de packaging à proprement parler… Du coup, je vais vous partager une réflexion ! ☀️

J’ai l’intention de me procurer un tampon avec le logo de Créa’Chouette (je l’avais en tête et j’ai totalement craqué dans mon esprit après avoir vu celui de @studio.movimento, qui m’a très gentiment conseillé des créateurs). Je suis de plus en plus sensible, de nouveau, à la papeterie. Et j’ai sincèrement envie de renouer avec le papier… Sans doute car le numérique a envahi mon quotidien et que j’ai envie de m’ancrer davantage, avec quelque chose de matériel, palpable !

Je ne sais pas encore quelle forme cela va prendre, mais je vais mêler cet aspect amour du papier à mes accompagnements avec mes clientes.

26 • Entrepreneuses à mettre en avant

Voici des femmes qui m’inspirent au quotidien et que je vous invite à découvrir… Malheureusement, il en manque, mais je compte faire un article de blog sur elles toutes !

@laurieaudibert_coaching, ma coach d’amour, partenaire et amie. Elle est d’une positivité et d’une bienveillance uniques ! Elle est coach holistique pour les entrepreneuses spirituelles.
✨ Elodie d’@objectif.lune.coaching, magnifique âme et coach spécialisée en reconversion et entrepreneuriat féminin. J’ai la chance d’être son assistante depuis quelques temps et travailler à ses côtés est très énergisant !
@sensuelle.alchimie. Aurélia est une femme en lancement d’activité. Son contenu est magnifique, sa personne aussi. C’est également une grande amie !
@green.mama.art. Pour ses magnifiques créations et la belle personne qu’elle est, pleine de bienveillance !
@resonance.celeste, consultante spirituelle. Pour sa beauté d’âme et le magnifique contenu qu’elle propose.
@lachaumiereduchat, illustratrice et créatrice au tricot. Ses créations sont tout simplement magnifiques.
@chemindesmarettes, créatrice d’herbiers somptueux. Je la suis depuis beaucoup de temps et ne m’en lasse pas. Un jour, je m’en procurerai un !
@wild__amanda. Pour ses magnifiques illustrations, la beauté de ses photographies et son énergie lumineuse.
@studio.movimento. Pour sa bienveillance, pour son magnifique compte, la finesse de ses créations que vous allez à coup sûr adorer !
@design_onthemoon. Pour la beauté de ses créations, pour assumer pleinement sa spiritualité dans son métier de graphiste, pour sa douceur…

27 • Mes meilleurs conseils

Les meilleurs conseils que je donne lorsqu’une future entrepreneuse vient me voir pour en avoir, ce sont ceux-ci…

Tout d’abord, faites une réelle introspection sur ce que vous souhaitez pour votre entreprise. Message, valeurs, objectif, cible, mission… Ne jamais faire l’impasse sur cette étape si importante, si nécessaire ! ✨

Je pense que j’aurais aimé, à mes débuts, que l’on me dise que prospecter n’était pas obligatoire également. Beaucoup d’entrepreneuses disent que c’est nécessaire, indispensable au début… J’avais même acheté une formation sur la prospection le tout premier mois de Créa’Chouette (mon premier investissement). Sauf que prospecter m’avait épuisée, je travaillais sur des projets qui ne me motivaient pas… Et aujourd’hui, cela fait plus d’un an que je ne prospecte plus et que j’ai les meilleurs projets, les plus merveilleuses clientes !

Alors oui, prospecter ça peut être bien dans certains cas, mais ce n’est pas OBLIGATOIRE pour se faire une clientèle, ça non. C’est une croyance limitante beaucoup diffusée, mais erronée, j’en suis la preuve ! 💛

Un autre conseil ; avoir des coups de mou, des doutes, c’est normal. Il suffit de l’accepter, de faire une pause, de revenir plus tard sur la question. S’acharner, ça n’arrange rien.

Pensez aussi à faire des pauses, ne laissez pas votre entreprise vous vampiriser. Votre entreprise ne doit pas passer avant votre propre bien-être ! Gardez du temps pour vous, ou pour vos proches : pour ce qui vous met en joie. ☀️

28 • Mon entourage

Lorsque j’ai annoncé à mon entourage que j’allais lancé mon entreprise, j’ai été globalement très soutenue. Comme je l’avais dit dans une publication passée, mon compagnon a été mon premier soutien.


Mes amies étaient fières de moi, mes parents ne cessaient de me répéter « OK, mais après tu reprends tes études ! » sans comprendre que j’étais heureuse de ce choix, mon frère m’a beaucoup soutenue également. Globalement, j’ai été très bien entourée et je n’ai pas laissé les peurs et désirs de mes parents interférer avec la progression de Créa’Chouette ! 😀

J’ai eu un peu d’envie autour de moi lorsque Créa’Chouette a commencé à bien marcher, par des personnes qui avaient du mal à trouver leur voie… Et c’est totalement humain, je ne leur en ai jamais voulu, ne leur en veux toujours pas. Cet aspect-là m’avait fait beaucoup de peine car j’aurais préféré être une source de motivation plutôt que de tristesse et d’envie, mais désormais, je me suis détachée de ça : leurs sentiments leur appartiennent, je fais mon petit bout de chemin, en espérant inspirer d’autres entrepreneuses et les motiver à s’épanouir dans leur business !! 💛

29 • Respiration

Je me ressource de diverses façons dans mon business. Je joue aux jeux vidéo (Rust avec mon frangin et ses amis, et mon compagnon, ou bien The Endless Forest, ou encore OverWatch ou The Witcher…). Je regarde des séries. Je lis. J’écris. Je sors balader Priam (notre petit chiot whippet). Je joue avec Okami (ma chassistante). Je sors prendre des photos. Je mets de la musique et chante. Je tire des cartes. Bref, mes façons de me ressourcer sont diverses et variées, et dépendent énormément de mon humeur ! Parfois même, il m’arrive de faire ce que j’appelle des « crises ménage » et de nettoyer tout l’appartement d’un seul coup… Je n’ai jamais compris pourquoi ça m’arrive ; ça reste rare mais c’est pas super ressourçant quand même à la base, non ? Enfin, sauf quand j’ai la satisfaction de voir l’appartement tout beau tout propre ! 😀✨

30 • Mon intention 2020

Pour ce jour-ci, il nous faut choisir un mot en guise d’intention 2020… Ça n’a pas été facile de trouver le mien. Mais le voici : « POSSIBILITÉS ». Cette année, j’ai envie de m’ouvrir à tous les possibles. De dire oui aux opportunités, d’essayer des choses, d’échouer ou d’y arriver, de recommencer si nécessaire, de réajuster si besoin. J’ai envie de me lancer, juste parce que j’en ai envie, sans me dire « Oui, mais si… »… Non !! Cette année, pas de « mais si » ! Je le fais, je me lance, et c’est tout. Je m’ouvre aux possibilités, et je me lance, c’est tout. Mon cocon de zone de confort, mes peurs et croyances m’ont souvent bloquée en 2019 ; en 2020, je veux provoquer mes possibilités, je veux que tout soit possible !

31 • Gratitude

Je souhaite tout d’abord remercier mes proches, qui me soutiennent, qui m’aident à y voir plus clair quand j’en ai besoin, qui se réjouissent autant de moi de mes victoires mais qui me tirent vers le haut durant mes moments plus bas.

Je remercie aussi mes clientes, mes merveilleuses clientes, qui m’apprennent tant et qui sont toujours source d’inspiration pour moi. Chacune d’entre vous, que vous l’ayez été ou le soyez aujourd’hui, est unique. Chacune m’apprend beaucoup, m’ouvre l’esprit, et il n’y a pas un seul projet que je regrette depuis janvier 2019.

Enfin, je vous remercie vous, de faire partie de ma communauté, d’avoir suivi ces 31 jours de découverte de Créa’Chouette et de ma personne. Je vous remercie pour vos interactions avec moi, pour vos messages privés, pour vos réponses à mes stories et à mes publications, pour votre silence aussi parfois (je sais que vous êtes beaucoup à faire partie de ma communauté silencieuse et ma gratitude va aussi vers vous, car je sais que vous êtes là tout de même).

Je vous remercie de rendre toute cette aventure humaine et professionnelle possible, de me permettre de réaliser mon rêve et de ne jamais avoir l’impression de réellement travailler, tant j’aime ce que je fais… ♥

Connaissiez-vous ce challenge ? Y avez-vous participé, ou comptez-vous le faire ?

Ma mission est de créer des projets graphiques alignés à votre activité et à qui vous êtes. Spécialisée en identité visuelle et proposant également mes services dans le print et le web, j’ai à cœur de traduire visuellement qui vous êtes personnellement et ce que vous faites professionnellement.

Grâce à Créa’Chouette, je lie vos valeurs, votre personnalité et votre mission à votre entreprise et ce qu’elle représente, afin de créer pour vous des projets graphiques magnétiques, alignés et vibratoires.

Jade Latour

Graphiste pour entrepreneuses
du mieux-être & de la création

Pin It on Pinterest

Share This